mardi 7 juin 2016

La copie... ou quels sont les petits trucs pour l'améliorer ?


Mon truc en classe :

Pour la présentation, j'appose au cahier du jour un point vert si la présentation est bien respectée et en fin de semaine, je mets un joli tampon trouvé sur un site anglais "copie parfaite" ou "belle écriture", voir "attention à la présentation" selon le cahier.
Sinon, pour travailler la copie en tant que telle, quelques propositions complémentaires à ce que je fais déjà, que j'ai trouvées sur EDP, proposée par Gribouillette.

1) Comment fait-on pour "bien" copier ?

A expliquer aux élèves : pour recopier :
- Je photographie le ou les mots qu'il faut écrire, je garde en tête l'image du mot et je l'écris (pour les visuels)
- J’épelle le mot dans sa tête et je l'écris (pour les auditifs)
Pour vérifier : L'élève doit placer le doigt sous chaque mot et vérifier qu’il l’a bien écrit. Le fait de placer le doigt l'oblige ou l'aide à se concentrer sur ce qu'il fait.

2) Les différents types de copies

Pour apprendre à copier par mot, puis par groupe de mots :

- Copie flash (copie effacée), c'est également la méthodologie que je leur donne pour mémoriser l'orthographe des mots
Déroulement :
- la maitresse écrit un mot au tableau (puis un groupe de mots, une phrase…)
- les élèves le lisent
- la maitresse leur demande de bien regarder / se dire les lettres
- ils ferment les yeux et essayent de voir le mot dans leur tête
- ils vérifient s'ils se souvenaient bien
- la maitresse efface et ils écrivent
Variante : J’écris une phrase au tableau, je la fais lire plusieurs fois, (3-4 élèves) puis j'efface un mot, et un élève relis la phrase de départ. J'efface un autre mot et un élève relit la phrase. Je peux effacer 3 - 4 mots maxi. Ensuite ils écrivent la phrase sur le cahier.

- Copie effacée
Toutes les 15 secondes, j’efface un mot du texte qui est à copier.

- Copie retournée
Le texte est affiché derrière les élèves (ou la feuille est collée au recto de la page du cahier), ils doivent mémoriser un mot ou un groupe de mots avant de copier.

Pour s’entraîner :

- Copie simple
D’abord 2 ou 3 lignes, puis textes de plus en plus longs.
Faire copier les poésies, leçons, passages d’une lecture, chants…

- Copie de la semaine
Le vendredi, les élèves produisent un texte tous ensemble en dictée à l'adulte sur ce qu'on a fait cette semaine. On met ce texte en forme ensemble puis, ils le copient.

Pour évaluer ses progrès :

- Copie couleurs
Les enfants ont les 4 couleurs (bleu-noir-vert-rouge). Un texte est écrit au tableau. Au début ils ne voient pas ce texte. J'ai un chronomètre, j'ouvre le tableau pendant 1 minute. Ils écrivent. Au bout de cette minute, je referme le tableau pendant 1 minute également. Pendant ce laps de temps, certains continuent d'écrire une fin de phrase ou corrigent d'éventuelles erreurs de copie, d'autres s'arrêtent automatiquement. A la fin de cette minute, ils changent de stylo... Jusqu'à ce que tous les enfants aient terminé, tu ouvres et tu fermes le tableau. Certains enfants n'auront besoin de que de 3 ou 4 couleurs d'autres 6 ou 7 (quand les 4 couleurs sont prises ils reprennent les couleurs déjà prises).

- Copie minute
Une liste de mots au tableau ; but : en écrire le plus possible en une minute sans erreur bien sûr. L'exercice peut-être proposé régulièrement en essayant à chaque fois d'améliorer son score.

- La copie du jour :
- Tous les matins, la maitresse écrit un petit texte au tableau (extrait d une lecture en cours), 2 phrases au début, on rallonge ensuite.
Observe de cet écrit: ce à quoi il faut faire attention comme les majuscules, les points, les accents, les virgules, les retours à la ligne obligatoire ou facultatif, sauter les lignes, les carreaux, etc

J'ai également l'habitude de coder avec des couleurs et signes (flèche/à la ligne, vague/sauter une ligne, etc...), ceci je le fais également pendant bien les deux premières périodes pour obtenir une présentation correcte dans le cahier du jour.

Au début, un texte simple, puis on peut compliquer cela, avec dialogue/tiret/retour à la ligne,  avec des graphies différentes.


3) Correction
Je corrige à chaud, en présence de l’élève (enfin, cela c'est dans l'idéal, si évidemment j'ai le temps....).
S'il y a plus de 2 erreurs, je lui rend son cahier, sans avoir souligné les erreurs, et en lui expliquant qu'il doit vérifier à nouveau sa copie. Si je sais que l'élève n'a pas les capacités pour corriger seul son travail, je souligne les mots mal orthographiés pour l’aider.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire