lundi 14 août 2017

Production d'écrit : des livres inducteurs



En dehors de la production d'écrit avec Ludo, les images séquentielles, ou encore la production d'écrit proposée dans Faire de la grammaire, j'ai toujours aimé partir d'album pour lancer les élèves dans un autre genre de production.

Je vais reprendre mon ancien article, en le mettant à jour, car certains titres sont maintenant assez difficile à trouver (pensez à votre médiathèque), et j'ai également trouver d'autres titres depuis qui se prêtent particulièrement bien à ce travail.

Les albums les plus faciles à utiliser en cycle 2, sont évidemment tous ces petits albums à structure répétitives, à formules.

Tout d'abord ce petit livre, un grand coup de coeur, un vrai régal, vraiment parfait pour la production d'écrit, sur de "grandes" questions dès le CP.



pour commander
Dis papa, pourquoi les zèbres ne font-ils pas du patin à roulettes ? Quentin Gréban

J'ai découvert ce titre dans Défi lire (Accès), dont je vous parle: ici  et , mon parcours lecture sur l'objet livre.

Quentin Gréban est un illustrateur que j'aime beaucoup, dessins doux aux tons pastels. Son site : ici.

Cet album nous plonge dans les "pourquoi" si chers à l'enfance : l'enfant avide de savoir à besoin de réponses pour se construire son monde, et qui est mieux placé que papa et maman pour répondre à ses questions ?


A chaque double page, une petite fille pose 1 question (il y en a 12 en tout). Elles sont insolites, malicieuses, naïves parfois. Et papa y répond toujours de manière astucieuses, délicieusement drôle et tendre à la fois selon les questions.


Je vous en livre ici un exemple, le rapport texte-image est en parfaite symbiose :


Production d'écrit : des livres inducteurs
Et pour le zèbre sur la couverture, vous avez trouvé une réponse ?

"C'est parce qu'il va plus vite en mobylette"


Exploitations possibles : ici mes fiches sur ce livre



Dis papa, pourquoi les zèbres...


D'autres titres qui peuvent également être utilisés :



pour commander
Les petits riens, d'Elisabeth Brami

Les petits délices, d'Elisabeth Brami

Résumé : Qui n’a jamais porté des cerises sur l’oreille ? Qui n’a jamais fait de voeu en regardant une étoile filante ? La liste est infinie et vous trouverez ou retrouverez tous ces petits riens qui font du bien… et qui ne coûtent rien.



Dans cet album double, l'auteur nous présente des petits « trucs » de la vie qui nous font plaisir…


Sentir l’odeur du pain grillé ou du chocolat quand on se réveille. Faire un concours de grimaces, seul, devant la glace. Commencer une collection de n’importe quoi.
Une exploitation possible, c'est écrire à la manière de pour créer son petit livre de petits bonheurs (ou celui de la classe). C'est une activité que j'aime bien faire en fin d'année, les CP préparent le livre de s petits bonheur de la classe, qu'ils vont présenter aux GS.


pour commander
Dis maman, pourquoi les dinosaures ne vont-ils pas à l'école ? Quentin Gréban

.....Parce qu'ils n'ont que deux doigts à chaque patte et ne savent pas très bien compter.

Vous l'aurez compris, le ton est donné, il est en tout point comparable avec la version "papa". Rien qu'avec la couverture, on a envie d'en savoir davantage.

Dis papa, pourquoi les zèbres...


Phrase répétitive : "Dis maman, pourquoi....?"


pour commander
Le grand livre des peut-être, des si et des pourquoi, Ghislaine Roman, illustré par Tom Schamp

Présentation : Peut-être que les éléphants montent sur les tabourets parce qu’ils ont peur des souris ? Peut-être que les clowns ont de grandes chaussures parce qu’ils ont de grands pieds ? Peut-être que les dinosaures n’ont pas disparu parce qu’ils sont les meilleurs à cache-cache ?

Le texte recèle de jolis tableaux humoristiques. Semblant tout droit sortie de la bouche d’un enfant, chaque « explication » suscite les rires.

Les illustrations sont l’œuvre d’un artiste belge au style enthousiaste et particulièrement inventif. Tom Schamp s’amuse avec les associations d’idées, de couleurs et les mots, qu’il marie à un certain « surréalisme ».

Phrase répétitive : "Peut-être que....."

Un peu plus difficile, je l'utiliserais plutôt avec mes CE2. Mon exploitation : ici


Production d'écrit : des livres inducteurs


Le livre des petits pourquoi

Présentation : Pourquoi les larmes ont-elles le goût des vagues ? Pourquoi la pluie rend-elle les escargots curieux ? Pourquoi les grenouilles chantent-elles sous la pluie ? Pourquoi n'y a-t-il qu'une nuit entre deux jours ? Pourquoi le mer doit-elle aller si loin pour toucher le ciel ? Et... pourquoi les parents ne répondent-ils pas toujours aux "pourquoi" des enfants ?

Dans cet album, chaque question introduit la suivante. C'est ainsi que l'enfant évolue d'une interrogation sur le goût salé des larmes à celle sur l'immensité du ciel. Amusantes et parfois désarmantes, ces questions abordent les choses de la vie et le fonctionnement de l'univers dont l'enfant se fait sa propre idée, comme en témoignent les illustrations.

Phrase répétitive : "Pourquoi....?"


Le livre des si

Présentation : Avec des "si", on peut changer beaucoup de choses... L'auteur laisse divaguer son imagination pour trouver des conséquences loufoques à des hypothèses encore plus étonnantes : et si les millepattes portaient des souliers ? et si les poissons-scies étaient menuisiers ? Si les girafes savaient tricoter, il leur faudrait dix ans pour faire un cache-nez. Si la mer était sucrée, les icebergs seraient des sorbets. Si les mille-pattes portaient des souliers, ils passeraient leur nuit à les cirer... Et si ce livre n'existait pas, il faudrait l'inventer !

Un album très original dans lequel le texte, réduit à quelque 16 idées exubérantes, est en parfaite symbiose avec des illustrations particulièrement réussies.


pour commander

J'ai rêvé que
Ce grand classique de chez Ribambelle nous offre d'excellentes occasions d'écrire :

Phrase répétitive : "J'ai rêvé que...."

extrait du livre: "J'ai rêvé que l'ogre faisait cuire mon petit frère dans une marmite, l'ogre faisait cuire mon petit frère dans une marmite."






pour commander

Si j'étais...

Un nouveau titre de la collection Ribambelle, un titre parfait.

Cette fois-ci on demande à l'enfant de se projeter.

Phrase répétitive : "Si j'étais..." tournure qui permet, mine de rien, d'utiliser le conditionnel. 










pour commander

Rien n’est plus beau 

Que les gouttes d’eau qui tombent du parapluie, 
Qu’un coquelicot rouge au milieu d’un pré, 
Que le dessin que ma maman m’a fait 
Qu’un arc-en-ciel après la pluie
En  fait, 
Rien n’est plus beau que les gouttes de coquelicot sur le dessin de la pluie. 


A chaque page, un inducteur : "Rien n'est plus..." et 4 propositions (voir extrait ci-dessus), pour chacune des propositions, un mot est repris dans une nouvelle phrase qui commence par "en fait...".

On peut proposer aux élèves de travailler sur des structures différentes (rien n'est plus gentil, rien n'est plus doux, rien n'est plus grand...), toujours par groupe de 4, et à la fin rédiger une phrase reprenant un mot de chaque phrase, comme dans l'exemple. On pourra faire cela en grand groupe avec des cycle 2.


Comme je vous le signalais en début d'article, nos productions d'écrits en classe se font principalement à partir des aventures de Ludo. Mais si vous cherchez autre chose, à faire de manière décrochée ou à suivre à l'année, je vous recommande ces 2 excellents ouvrages des éditions Retz :


Présentation :

Un ouvrage clé en main pour faire produire des textes courts et structurés à vos élèves de CE1 en conformité avec les nouveaux programmes.

Réussir en production d'écrits CE1 " propose deux types de séquences :

Des situations génératives : 15 séquences dont le travail est amorcé par la lecture de textes de genres divers : poésies, récits, écrits fonctionnels, portraits, extraits de littérature jeunesse... Ces textes constituent des matrices sur lesquelles s'appuie la production des élèves par un jeu d'imitation, d'expansion ou de variation, conformément aux recommandations des programmes.

Des récits de vie : 15 séquences invitant les élèves à relater des évènements marquants, des expériences vécues (la piscine, les vacances...) ou à se projeter dans le futur (" quand je serai grand...").

pour commander



Et celui-ci pour les CP, j'en parle : ici












Je vous recommande l'utilisation de tampons pour apprécier le travail :

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Merci pour toutes ces idées pour lier la production d'écrits et la lecture, j'adore fonctionner de cette manière aussi pour compléter les productions écrites plus ritualisées.
    J'en donne un exemple autour de l'album "Cache Lune" sur mon blog naissant si ça t'intéresse.
    Au plaisir

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot si mes ressources vous intéressent, que vous pensez les utiliser en classe.