lundi 11 août 2014

Ateliers de lecture et Rallye de lecture QCM

Mes premiers rallyes lecture :

Il y a une petite dizaine d'années de cela, quand je mettais mes premiers rallyes lecture en place, c'étaient les rallyes lecture de La classe. Les élèves lisaient un livre à la maison, puis faisaient la fiche à l'école, avant d'emprunter un nouveau titre.
J'ai cherché une autre façon de faire, quand je me suis rendue compte du peu de livres lus par ceratins élèves, sur une période, j'ai même un élève qui n'en avait lu qu'un seul.

Pour remédier à cela, j'avais trouvé une bonne idée sur le blog de maitresse Séverine : un grand panneau d'affichage, avec de petites voitures qui matérialisaient le nombre de livres lus par chaque élève, cela a en effet, motiver plus d'un élève à lire davantage.

J'ai utilisé cette façon de faire pendant quelques temps.

Avec les rallyes lecture, je laissais également la possibilité aux élèves, de lire les livres du rallyes pendant le temps où ils devaient attendre les autres, qui mettaient plus de temps à terminer leur travail.


Pourquoi un rallye de lecture ?

Pour amener les élèves à lire vraiment des livres, souvent, en allant en bibliothèque, leur grand plaisir est de partager un livre à 2, ce qui est également très intéressant d'ailleurs et pratiqué également en classe lors d'ateliers.
Pour lire davantage que ce que l'on fait en classe, que ce soit un choix personnel.
Cela permet d'approfondir un thème vu par ailleurs en classe, d'enrichir un réseau.
Les élèves ont vraiment plaisir à lire. Ils sont acteurs de leur choix de livre.


Mes ateliers lecture de l'année passée :

Je laisse toujours encore aux élèves les plus rapides, la possibilité d'avancer dans leur rallye, sur leur temps libre. Mais, principalement, l'avancée dans le rallye se fait sur 2 temps d'ateliers de lecture dans la semaine (2 séances de 2x20 mins en ateliers tournants), et en dernière période, j'ai organisé 3 séances d'ateliers tournants.



Les ateliers :

* Rallye de lecture (qui correspond à la lecture à soi) : le bac des livres et le classeur des fiches est au milieu d'une table, mais les enfants peuvent lire où ils le souhaitent : à leur place, couché sur le tapis, dans un coin de la classe. Un élève est référent dans le groupe, et est chargé de corriger les fiches de ses camarades, avant que ceux-ci puissent prendre un nouveau livre. Avec la fiche de correction, c'est assez rapide. Le correcteur, est de préférence un bon lecteur, efficace, et qui souhaite faire cela, car il sera dérangé dans son propre rallye par ses camarades. C'est, dans ma classe, un élève qui fait beaucoup avancer son rallye, dans ses temps libres.

* Atelier de lecture sur ordi (différents logiciels selon les compétences à travailler).

* Lecture à 2 (c'est un atelier qu'ils aiment beaucoup) : choix de la place, pour être à l'aise, mais il faut pouvoir s'assoir l'un à côté de l'autre : coude contre coude, genou contre genou.

* Lecture/fluidité : pour travailler sur la lecture à haute voix, avec moi, autre de tables regroupées.


Les QCM du rallye :

Les questionnaires sont volontairement sous forme de QCM, bien qu'avec les rallyes documentaires, j'apprécie de varier la forme du rallye, et si certains élèves répondent parfois au hasard au début, quand ils n'ont pas encore bien compris les enjeux, cela ne dure pas. Le fait de faire corriger leur fiche, et gommer les mauvaises réponses, et attendre d'avoir toutes les bonnes réponses avant de passer à un autre livre, les incite très vite à être plus attentif. Si un élève se trompe 2 fois dans ses réponses, je reprends la fiche et le livre avec lui (pendant que les enfants de mon groupe de lecture, prépare une petite lecture).
Sur le temps assez court dédié au rallye : 20 minutes, cela laisse le temps, même au plus lents, de lire au moins un livre et une fiche.

Les réponses au hasard, juste à quasi tous les coups, cela n'existe pas, même pour les plus chanceux, alors que cette possibilité ne vous empêche pas de vous lancer dans un QCM. De plus, j'essaie de faire attention au type de question du QCM, que les enfants ne trouvent pas simplement la réponse à toutes les questions en regardant simplement les images.


Comment choisir les titres du rallye ?

Les livres du rallye doivent être adaptés au niveau de lecture des élèves : les livres ne doivent pas être trop difficiles pour leur niveau de lecture, afin de ne pas les décourager.
On peut monter son rallye en fonction de son projet de classe, de la vie de la classe, de thèmes calendaires, du réseau travaillé, où simplement, quand on doit composer avec un petit budget partir des titres qui sont en classe.

J'ai toutefois une préférence pour les rallyes en lien avec ce que nous travaillons par ailleurs en classe.

Au CP, mes 2 premiers rallyes (Léo et Léa et les Alphas), sont directement en relation avec les sons vus en classe, il y a des livres plus compliqués (avec des sons encore non étudiés en phonologie), mais nous avons toujours des lecteurs plus avancés que d'autres, et cela leur permet d'aller plus loin.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire