jeudi 3 mai 2018

Mon aménagement de classe

Maintenant  que je vais bientôt quitter mon école, je me rends bien compte de tout le chemin parcouru depuis mon arrivée en 2008.

Quand je suis arrivée, le directeur venait de partir à la retraite, ce n'était pas mon premier poste de direction, et je suis arrivée dans une salle très encombrée. Dommage que je n'ai pas fait de photos... Quand je dis encombrée... 


Et puis, la classe était verte, pas un beau vert lumineux anis ou pomme verte, non, un vieux vert fade et terne, comme dans les hôpitaux il y a fort longtemps. Elle était dans cet état depuis l'ouverture de l'école, presque 20 ans plus tôt.


Mais par chance le maire avait prévu de repeindre les 2 salles de classe de l'élémentaire et de vert, j'ai pu passer à un jaune lumineux (si c'était à refaire, je n'aurai mis qu'un mur en couleur, et j'aurai fait peindre le reste en blanc). De la peinture magnétique a été appliquée autour du tableau (pour pouvoir accrocher les affichage avec des aimants), mais cela n'a jamais fonctionné, car une seule couche a été appliquée, et cela ne suffisait pas pour accrocher des feuilles avec des aimants. La solution que j'ai trouvé par la suite, a été de fixer des bandes aimantées au mur pour accrocher mes affichages.


Première chose, désencombrement :


* j'ai trié et beaucoup jeté pour commencer. 


Si le coin bibliothèque avait le mérite d'exister, j'ai tout de même jeté les coussins de canapé (pas les coussins que l'on pose dessus, mais bien les grands coussins des assises et du dossier) couleur marron et velours, très années 70, que j'ai remplacé par des bancs trouvés dans le grenier de l'école. Les petits bacs en couleur étaient déjà dans la classe et se révèlent très pratiques. J'ai rajouté des bacs en plastique à roulettes (Alinéa).


coin bibliothèque
Tous les matins, nous commencions nos journées dans ce coin regroupement avec le rituel de la date. Nous revenions également dans ce coin, pour la lecture offerte, et les cours d'allemand, pour toute la partie orale.
Et bien sûr, le reste de la journée, les élèves pouvaient accéder à la bibliothèque en temps libre.

* j'ai réaménagé les meubles.

En fouinant au grenier, j'ai trouvé un rétroprojecteur et c'était génial, j'ai pu projeter les textes des CP au tableau, photocopier les pages de fichiers pour les projeter, etc...


A l'usage, les tables de la classe se sont révélées inadaptées aux chaises ou vice-versa.... Bref, les genoux de mes élèves se cognaient aux casiers. Pour la rentrée suivante, j'ai pu obtenir un crédit pour le changement du mobilier : nouvelles tables, nouvelles chaises, le tout réglable et toujours en jaune.



J'ai également eu la chance d'avoir mon propre bureau de directrice, dans cette école qui ne comptait que 3 classes à mon arrivée. 

Ce bureau était utilisé par les 2 classes de l'étage en tant que salle informatique : 5 ordinateurs, ce qui était bien suffisant à l'époque pour faire tourner les élèves par groupe, avec nos petites classes de moins de 20 élèves (j'ai commencé avec 14 élèves en double niveau CP/CE1 et j'ai terminé à 12 en CP/CE1/CE1, avant remaniement du RPI).
 
Dans ce bureau (que j'appelle mon cagibi de directrice vu son exiguïté et son manque de luminosité), il y avait aussi des armoires de rangement et mon énorme bureau de directrice, coincé contre un mur, mais vu le peu de temps que j'y passais, à part mes 2 jours de décharge en première période, cela ne me dérangeait guère, je recevais les parents dans ma salle de classe, après les cours.


En 2009, il y a également eu le
plan pour l'école numérique rurale, qui nous a permis d'équiper l'école : 

* une classe mobile avec 15 mini pc


* 2 ordinateurs portables enseignants

* 1 TBI

* 1 vidéoprojecteur mobile


* 2 visualiseurs
A ce moment, malheureusement je n'ai pas pris de photos, et vu le nombre d'élèves,  monté au maximum à 19, et le fait d'avoir 3 niveaux, mon TBI était au fond de la classe avec avec grand tapis devant, et une grande table ovale au bout de ce tapis, 12 élèves pouvant s'assoir autour, sur des tabourets. Selon les besoin de la journée, mes élèves s'asseyaient sur le tapis où autour de la table. Je commençais en général la matinée avec la lecture avec les CP, puis j'enchainais avec Faire de la grammaire au CE1-CE2 avec le reste de la classe. Les autres tables étaient en îlots et à l'avant, un grand tableau vert.

En 2013, notre école se rattachant à un nouveau RPI, nos effectifs ont considérablement augmenté, avec une ouverture de classe, ce qui m'a permis de bénéficier d'un jour de décharge.
Autre grande nouveauté, cela m'a permis d'avoir mon premier cours simple depuis mon début de carrière en 1997, un CP pur !
A cette occasion, la commune a lancé de nouveaux travaux : classes repeintes au rez-de chaussée, nous avons malheureusement perdu notre bibliothèque qui est devenue salle de classe, et mon bureau de directrice, qui était toujours vert hôpital, avec pour comble un plafond peint en noir.... Mon bureau est passé de très sombre à des murs violets et blanc et surtout un plafond blanc.

Les ordinateurs, ont été répartis dans les classes, pour ceux qui fonctionnaient encore, et mon bureau de directrice, bien qu'encombré, est devenu une pièce dans laquelle je peux accueillir les familles.

bureau 2018
Dans ma classe, j'ai mis le TBI à l'avant de la classe (il est mobile, sur roulettes), car il ne m'était plus possible de garder un grand coin pour le travail en groupe. Et avec uniquement des CP le TBI allaient être utilisé de manière plus régulière tout au long de la journée, pour les temps de travail en groupe, mais également les temps collectifs. Mon bureau de maitresse qui était à l'avant de la classe est passé à l'arrière.
aménagement 2013, mon bureau de maitresse, au fond de la classe
Et le coin des rituels, qui était au coin bibliothèque est passé à l'avant de la classe, et s'est rajouté le rituel du Chaque jour compte (j'en parle : ici)

coin rituels
Avec mes petites classes de double et triple niveau, je n'avais pas de système pour le "comportement". Avec plus de 20 CP (26 la première année), ceci s'est avéré indispensable (ici).


tableau d'affichage repeint en 2014
avec le tableau pour la gestion du comportement (j'en parle ici)


aménagement 2014 2015 (22 CP)


aménagement 2014 2015


Je commence souvent l'année scolaire avec les tables par rangées, toutes tournées vers le tableau. Cela passe en ilots en cours d'année, en U, ce n'est jamais figé. 
J'aimerai beaucoup passer à un système où les élèves n'ont plus leur propre casier, mais se pose le problème du stockage du matériel.


aménagement 2017 2018 (27 CP)
Un petit truc qui à 27 aide à avoir davantage de place dans la classe : laisser les cartables dans le couloir. Les enfants l'amènent en classe le matin, sortent ce qui est à l'intérieur, puis les cartables sont mis dans le couloir sous les crochets. En fin de journée, les sacs sont cherchés dans le couloir, et remplis avec le nécessaire.
Voilà, penser sa classe, aménager sa classe, cela peut prendre du temps. Donnez-vous ce temps, réfléchissez bien de quel façon vous voulez travailler, cela facilitera ensuite votre travail en classe avec les élèves et les apprentissages.
Dès la reprise, je vous mettrais quelques photos récentes.
Je vous renvoie à mon article sur un ouvrage plein de bons conseils pour réaménager sa classe : Aménager sa classe pour favoriser les apprentissages : ici


Avec cet article, je participe au rallye liens de la maternelle de Tot :

Je vous invite à me montrer vos classes, vos idées, vous pouvez le faire via Instagram en me taguant @sanleane. A bientôt !


12 commentaires:

  1. J'adore lire le déroulement des transformations... J'ai l'impression d'être dans ma tête !!! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sanleane.. Pas évident de travailler comme on veut quand l espace ne le permet pas mais c est vrai qu'il est toujours possible de faire des changements qui favorisent la bonne ambiance pour l apprenant mais aussi pour l enseignant. Mon rêve serait aussi d avoir un groupe devant le TBI et des îlots mais ayant des cp ce1 je dois respecter certaines choses puis la classe est petite..... Par contre je n ai pas suivi où seras tu à la rentrée ??

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord, nous sommes tributaires d'un certain nombre de contraintes avec lesquelles il faut bien composer. Les ilots certaines année cela fonctionne, d'autres non. La principale contrainte étant la taille de la classe. Surface de ma classe : 57 M2 au sol.
      Je change d'école, de circo, de niveau, je quitte la direction et ferai la partie française de 2 classes bilingues : CP/CE1 et CM1/CM2 avec le même binôme. Dommage que ce ne soit pas le même cycle, mais dans l'école, la collègue qui a le CE1/CE2 assure les 2 parties (français et allemand), et ne souhaite pas à priori changer de niveau.

      Supprimer
  2. Comme je suis triiiiiiiiste que tu changes de niveau...
    Tu fais partie de ma vie de maitresse de cp-ce1 depuis tellement longtemps; j'ai l'impression que je viens de me faire larguée! méga snif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et cela continuera, je ne quitte pas le CP ;). J'aurai un pied dans un CP/CE1 et un autre dans un CM1/CM2, car j'assurerai la partie française dans une classe (enfin 2) bilingue français-allemand ;).

      Supprimer
  3. Je me questionne toujours pour ces cartables (le rêve de ne plus en avoir en classe !) : Combien de temps pour faire les cartables le soir ? Quelle organisation pour éviter la cohue à ce moment-là ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment plus de temps que quand les cartables sont dans la classe en fait. On note les devoirs, on prépare ensemble la pile de ce qui est à mettre dans le cartable, et les enfants vont chercher le cartable et la veste dans le couloir. Ils reviennent, mettent les affaires dans le cartable, s'habillent et ils sont prêts. Je les fais sortir par groupe. 4 groupes en fonction de leur emplacement. Nous manquons de place dans le couloir, c'est pour cela que nous faisons s'habiller nos élèves dans les classes, puis on sort rangés, là pareil, on sort groupe après groupe, parfois je change l'ordre d'appel des groupe, que ce ne soient pas toujours les même qui sortent en premier ou en dernier.

      Supprimer
    2. Effectivement, les faire s'habiller tout de suite ça fait gagner du temps du coup. Parce que c'est vrai que souvent on calme la classe, tous les cartables sont fermés mais sortis dans le couloir, chacun essaye de retrouver son manteau et ça fait perdre du temps. Je garde donc l'idée !

      Par contre, avec des CE2, en général, en fin d'année, je ne fais plus les cartables avec eux. Je demande de ranger et de vérifier mais je ne vérifie pas avec eux. L'avantage de ta méthode reste qu'on a un œil sur ce qu'ils ont sorti sur leur table. Après, cela dit, j'ai un fonctionnement qui fait qu'on a rarement besoin de faire le cartable : agenda, cahier de travail personnel, pochette et classeur de leçon restent toujours dans le cartable. Du coup, "faire les sacs" va très très vite et les oublis sont très rares. Le vendredi, on ajoute les cahiers du jour et de temps en temps les évaluations ou le grand classeur mais ce n'est pas tous les jours. Là, du coup, ça m'oblige à baliser un moment tous les jours. Il faudrait que je tente quand même. Ça peut tout de même être plus confortable !

      Pas trop d'oublis du type paquets de mouchoirs ? Pas eu de soucis avec des histoires (vraies ou non) de vol ? Je sais qu'une collègue faisait ça il y a quelques années et les parents venaient plusieurs fois par semaine avec des histoires de vol (en vérité, plus souvent des pertes mais puisque le sac était dehors, l'accusation était plus facile :P ).

      Supprimer
    3. Ton organisation telle que tu la décris, correspond à celle que j'ai quand les cartables sont en classe. Pour les vols, aucune histoire, nous ne sommes que 2 classes à l'étage, et à part les sorties aux toilettes, les élèves ne sont pas dans les couloirs sans surveillance. Ma classe est juste à côté des toilettes, et la porte reste ouverte quand ils y vont, cela aide peut-être aussi au bon déroulement.
      Pour les mouchoirs, j'ai eu une période d'oublis, donc pendant la période des gros rhume, je leur rappelais de sortir les paquets de mouchoirs du sac. Sinon, cela va.

      Supprimer
  4. Bonjour
    Merci pour tout ces partages que j'utilise depuis plusieurs années.
    Je suis intéressée par ton systeme de comportement. (Avec le tableau a tickets....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle de la gestion de ce tableau et du comportement : https://cpdesanleane.blogspot.fr/2016/06/les-regles-de-vie-le-comportement-le.html

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot si mes ressources vous intéressent, que vous pensez les utiliser en classe.